Bodys Isek Kingelez

Sous la direction de Sarah Suzuki. Avec des contributions de David Adjaye, André Magin, Chika Okeke-Agulu & Sarah Suzuki

Bodys Isek Kingelez

29,95

Pages

144

Dimensions

26.7 x 22.9 cm

Format

Reliure cartonnée

En co-édition avec

MOMA - The Museum of Modern Art, New York

Accompagnant une exposition organisée au Museum of Modern Art (MoMA) de New York, ce catalogue, qui constitue la toute première rétrospective exhaustive du travail de Kingelez, retrace ses trente années de carrière, dans toute leur ampleur, depuis ses toutes premières oeuvres, qui ont été rarement montrées, jusqu’aux cités de grandes dimensions de sa maturité artistique. Illustré de photographies inédites et exceptionnelles, cet ouvrage est le plus complet jamais consacré à Bodys Isek Kingelez.

Artiste visionnaire, Bodys Isek Kingelez a créé une série de propositions utopiques, de villes inscrites dans un avenir pacifié et prospère. Né au Congo belge en 1948, il entre dans l’âge adulte alors que son pays connaît de profondes mutations, après son accession tourmentée à l’indépendance. À la fin des années 1970, à Kinshasa, capitale d’un nouvel État-nation rebaptisé Zaïre, il élabore ses premières oeuvres en transformant des matériaux modestes – papier, carton, plastique et emballages – en sculptures d’une éblouissante complexité. Inspirées en grande partie par la vie trépidante et l’architecture de la capitale (où il vivra jusqu’à sa mort en 2015), ses créations évoquent des bâtiments publics, des monuments, des pavillons d’expositions et des gratte-ciels, tour à tour isolés ou agencés en mégalopoles tentaculaires et imaginaires. Kingelez accède à la renommée internationale grâce à sa participation à l’exposition-phare Magiciens de la terre, au Centre Pompidou à Paris, en 1989. Depuis, ses sculptures ont été présentées dans le monde entier.

Direction éditoriale par Sarah Suzuki, avec des contributions de David Adjaye, Sammy Baloji, Chika Okeke-Agulu et Sarah Suzuki, complétées par un entretien avec André Magnin et des textes de l’artiste.

MoMA, 26 mai–21 octobre 2018 

UGS : 327 Catégorie :