Edition trilingue

Depuis les années cinquante, l’artiste belge Camiel Van Breedam (°1936), poussé par une préoccupation existentielle liée à la question de la survie de l’humanité, réalise des assemblages. Il souhaite ainsi exprimer sa révolte contre l’injustice dans le monde: abus de pouvoir, privations de liberté, répressions et morts violentes.
Mais, en même temps, il laisse voir ce qui subsiste, et son oeuvre est aussi une ode silencieuse à la Terre et au monde tel qu’il aurait pu être.

L’ouvrage est édité à l’occasion de l’exposition consacrée à l’artiste au In Flanders Fields museum du 10 juillet au 04 octobre 2009 (Lakenhalle Grote Market 34 8900 Ypres).