Venise et son charme intemporel deviennent au xviiie siècle le sujet
de prédilection de peintres appelés védutistes. Leurs vues de Venise se répandent très vite en Europe et font de la veduta, aujourd’hui encore, le genre le plus collectionné et l’un des plus aimés du public.
Si l’ouvrage offre une place centrale à Canaletto, figure emblématique du genre, en dévoilant plus de vingt-cinq oeuvres remarquables du maître, issues des plus grands musées et collections, il resitue également l’artiste au sein de ce grand genre artistique. Ses oeuvres entrent en résonance avec celles de Gaspar van Wittel, Luca Carlevarijs, Michele Marieschi, Bernardo Bellotto et Francesco Guardi qui simpose comme le dernier maître ayant réussi à immortaliser l’enchantement et l’élégance du xviiie siècle vénitien.
Le Musée Jacquemart-André présente également des caprices : de remarquables scènes d’une Venise imaginaire, peintes par Canaletto, Guardi et Bellotto.

Bozena Anna Kowalczyk est historienne de l’art et commissaire d’exposition spécialisée dans la veduta et l’oeuvre de Canaletto, Bellotto et Guardi.

Accompagne l’exposition Canaletto Guardi. Les deux maîtres de Venise au Musée Jacquemart-André, Paris (14 septembre 2012 -14 janvier 2013)