De Giotto à Caravage

Les passions de Roberto Longhi

Maria Cristina Bandera

De Giotto à Caravage

44,95

Pages

192

Dimensions

29 x 24

Format

Couverture reliée sous jaquette

Le regard d’expert et d’historien de Roberto Longhi est posé sur les grands primitifs, comme Giotto (vers 1266/67 – 1337), Masolino (1383 – vers 1440), Masaccio (1401 – vers 1428), ou Piero della Francesca (vers 1415 – 1492), comme sur Caravage. Esprit ouvert sur son temps, proche des artistes contemporains tel Morandi (1890 – 1964), il a permis grâce à ses études, une lecture renouvelée des grands moments de la peinture italienne.

À partir d’une sélection de chefs-d’uvre, ce catalogue célébrera, les passions italiennes de Roberto Longhi et mettra en lumière deux axes forts des études Longhi: les primitifs italiens et Caravage et les caravagesques. L’ouvrage de l’exposition s’ouvrira sur une section consacrée aux uvres de Caravage dont le célèbre Jeune garçon mordu par un lézard de la Fondation Roberto Longhi. Artiste emblématique et sujet central des études de Roberto Longhi, Caravage a révolutionné la peinture italienne du XVIIe siècle par ses tableaux puissants et naturalistes, marqués de profonds effets de clair-obscur. Fidèle à la démarche de Roberto Longhi, ce livre mettra en regard les uvres de Caravage et de ses émules, en montrant l’influence des thèmes et du style de cet artiste sur ses contemporains, en Italie d’abord, puis dans toute l’Europe. Quelques grands chefs-d’uvre de l’art primitif italien rappelleront également en quoi Roberto Longhi a su apporter un nouveau regard sur ces maîtres de l’avant-garde de la Renaissance : le catalogue réunira ainsi quatre tableaux majeurs de Giotto, Masolino, Masaccio et Piero della Francesca, artistes rarement présentés en France. C’est donc un parcours dense, fort et ramassé qui retrace quelques-uns des moments clés de l’art italien grâce aux lumières apportées par Roberto Longhi. Un homme savant et passionné, répondant à la définition de « connoisseur » d’Erwin Panofsky.

Accompagne l’exposition éponyme au Musée Jacquemart-André à Paris, 27 mars 2015 – 20 juillet 2015

« […] le catalogue est ambitieux et pétri d’intelligence. Il restitue les œuvres exposées accompagnées de notices complètes. Il propose aussi des analyses et des essais signés des commissaires de l’exposition (Mina Gregori, Maria Cristina Bandera, Nicolas Sainte Fare Garnot) et de spécialistes reconnus de l’art italien, de la Pré-renaissance à Caravage (dont Michel Laclotte). »

-    La Montagne / Robert Guinot

UGS : 262 Catégories : ,