Mouvement culturel novateur de la fin du dix-neuvième siècle, le symbolisme a adapté ou rejeté la description directe de la réalité au profit d’approches plus originales et plus suggestives. Mais l’art symboliste est resté résolument moderne, traversant de multiples courants, littéraires et musicaux, nationalistes et scientifiques.
Tout en se concentrant sur les paysages d’artistes davant-garde de premier plan, comme Gauguin, Van Gogh, Munch, Mondrian et Kandinsky, cet ouvrage met en exergue d’autres artistes européens aussi brillants qu’inventifs, tels Hammershi, Hodler, Khnopff et Gallen-Kallela, qui sont mis en parallèle avec l’art visionnaire de Leighton, Millais et Watts. Les illustrations proposent un superbe panorama des interprétations poétiques ou troublantes de la nature durant la période 1880-1910 soutenu par des contributions de spécialistes reconnus, qui livrent le premier ouvrage consacré au paysage symboliste en Europe.

Richard Thomson est titulaire de la chaire Watson Gordon d’Arts Plastiques à l’Université d’Edinburgh depuis 1996. Rodolphe Rapetti est chercheur associé à l’Institut d’Histoire de l’Art à Paris. Fraces Fowle est conservatrice de l’Art français aux Galeries Nationales d’Ecosse à Edinburgh.

Accompagne l’exposition éponyme au Musée Van Gogh, Amsterdam (24 février 2012 – 27 mai 2012), The National Gallery of Scotland, Edinburgh (7 juillet- 7 octobre 2012) & Ateneum, Helsinki (16 novembre 2012 -17 février 2013)