Djenné-jeno. 1000 ans de sculpture en terre cuite au Mali

Bernard de Grunne

Djenné-jeno. 1000 ans de sculpture en terre cuite au Mali

79,95

Pages

400

Dimensions

29.7x24.5

Format

Couverture reliée sous jaquette

Apparue vers l’an 700 de notre ère, la statuaire dite de Djenné s’est développée jusqu’en 1750. OEuvres de différents groupes habitant le Delta intérieur du Niger, dans le Mali actuel, autour de l’ancien centre urbain de Djenné-jeno, ces sculptures en terre cuite, dont plus de 300 sont publiées pour la première fois dans ce livre, expriment une remarquable variété de conditions physiques et d’émotions humaines, ce qui en fait le plus vaste ensemble de gestes sacrés de toutes les civilisations de l’Afrique subsaharienne.
En 1982, de vastes fouilles au Mali ont mené à des découvertes fascinantes sur la fonction de cette statuaire ancienne en terre cuite, élégante et raffinée, ainsi que sur sa signification religieuse et culturelle. Djenné-jeno analyse cet important corpus de sculptures, représentatives d’un des arts mandés d’Afrique occidentale et en majeure partie non publiées, et révèle des rapports potentiels entre des régions d’Afrique occidentale dont les styles artistiques étaient jusqu’ici considérés comme ayant évolué de façon
autonome. Rehaussé de centaines d’illustrations en couleurs, cet ouvrage apporte une contribution fondamentale à l’étude d’une forme artistique pratiquement inconnue il y a quelques décennies.

Bernard de Grunne a consacré à ce thème une thèse en histoire de l’art africain, à l’université de Yale, en 1987. Spécialiste de la terre cuite africaine ancienne, il est un pionnier de l’étude des Mains de maîtres dans l’évolution des styles artistiques africains.

UGS : 252 Catégorie :