PARUTION OCTOBRE 2010

“Ensor démasqué” emmène le lecteur dans l’atelier de l’artiste. Il lui fait découvrir sa pensée et son évolution artistique. Les oeuvres reproduites révèlent d’emblée l’imaginaire hors du commun de James Ensor et nous familiarisent avec son foisonnement créatif en nous dévoilant quelques formules secrètes du “prince des peintres”.

Ce livre montre qu’outre l’incroyable peintre expressionniste que nous connaissons, Ensor était également l’un des plus grands peintres réalistes du XIXe siècle. Ses natures mortes, portraits, tableaux de genre moderne et dessins prouvent qu’il voulait et pouvait rivaliser avec les maîtres anciens et ses contemporains.

L’ouvrage s’intéresse ensuite de plus près au volet le plus original et le plus novateur de l’oeuvre d’Ensor : ses fameux tableaux grotesques et ses masques (avec des chefs-d’oeuvre comme “L’étonnement du masque Wouse”, “L’intrigue” ou “Squelettes se disputant un pendu”).

Les 150 oeuvres sur papier reproduites sont accompagnées par de nombreux documents d’archives, multiples photos, cahiers d’école, brouillons presque indéchiffrables ou réflexions jetées sur papier et raturées qui sont exposés, autant d’inédits qui illustrent en images et en mots la cohérence de la bouillonnante trajectoire artistique d’Ensor.

Herwig Tods (1958) est historien de l’art (Universiteit Gent) et conservateur du département d’Art moderne du Musée royal des Beaux-Arts d’Anvers (KMSKA). Depuis 1989, il est impliqué dans de nombreuses expositions sur Ensor. Il est le commissaire de l’exposition Ensor démasqué à Bozar/Center Culturel ING.

En collaboration avec ING et le KMSKA (Koninklijk Museum voor Schone Kunsten Antwerpen)

Accompagne l’exposition éponyme à l’Espace culturel ING, Bruxelles
(7 octobre 2010 – 13 février 2011)