… Avec la création du Marché commun dans les années soixante, les premiers pas prudents ont été franchis en direction de l’unification financière. Les remous sur les marchés des changes dans les années septante ont incité les autorités européennes à contrôler davantage les flux de capitaux. La Communauté économique européenne s’est dotée d’un pilier financier à part entière à partir de 1985, lorsqu’un programme de libéralisation complète des biens, des services, des personnes et des capitaux a été mis sur pied. Avec le Traité de Maastricht, l’Union européenne et monétaire et la création d’une Banque centrale européenne sont devenues un objectif concret. Le passage à l’euro en 1999 a été la conclusion provisoire d’un processus long et passionnant. L’introduction de la monnaie unique a d’ailleurs été le moteur de l’intégration d’autres secteurs du marché financier, comme celui des obligations ou celui des actions. Il n’empêche que de nombreux obstacles juridiques et techniques doivent encore être levés.

Dans Half a Century of European Financial Integration, Ivo Maes étudie la raison pour laquelle il a été si difficile de mettre sur pied un marché financier européen unifié, comment l’unification a progressé et quelles décisions politiques ont été à l’origine de cet objectif. L’auteur s’intéresse aussi à l’avenir de l’espace financier et monétaire unique et aux principaux défis qui l’attendent.

En collaboration avec Euronext