The Ultimate Kiss (L’Ultime Baiser) est la monographie internationale la plus complète consacrée à l’art de Jacqueline de Jong (Pays-Bas, 1939).

Figure-clé des réseaux d’avant-garde européens des années 1960, De Jong est bien connue pour son appartenance à l’Internationale Situationniste et son rôle d’éditrice du Situationist Times. Mais, malgré ses multiples activités, elle a poursuivi assidûment son travail en atelier pendant plus de six décennies.

Cet ouvrage présente la production artistique de De Jong dans toute son étendue: des abstractions expressionnistes précoces de l’artiste à ses récentes réflexions picturales sur la migration et la crise des réfugiés, et de son oeuvre graphique à ses expériences sur les pommes de terre comme matériau de sculpture. À travers la réévaluation approfondie d’une oeuvre artistique qui a longtemps échappé aux radars, The Ultimate Kiss tend à situer De Jong parmi les artistes les plus inventifs de notre époque.

L’importance artistique, culturelle et intellectuelle de l’art de De Jong est développée en cinq essais et un entretien avec l’artiste. Devrim Bayar aborde la formation de De Jong au coeur de l’évolution dynamique de l’avant-garde européenne d’après-guerre, en se concentrant sur le contexte belge post-Cobra et post-surréalisme. Juliette Desorgues inscrit l’oeuvre de l’artiste dans l’espace de la  théâtralité, la performativité et ‘la scène’.

Au cours d’un entretien avec Alison Gingeras, l’artiste commente sa pratique à la lumière des développements politiques et culturels actuels.  Son recours provocateur et ludique à la violence et à la sexualité constitue le sujet d’un essai de Xander Karskens, tandis qu’Annabelle Ténèze se fonde sur la notion du rebond pour étudier la multidirectionnalité inlassable qui caractérise la conception de l’art de De Jong. Dans son récit personnel de trois rencontres avec l’artiste, Niña Weijers fait le portrait de De Jong et décrit sa pratique artistique quotidienne.

Exposition WIELS, 1 mai 2021 – 15 août 2021 / Mostyn (Wales) septembre 2021