Depuis 1995 , Johan Muyle séjourne régulièrement à Chennai (anciennement Madras), où il a découvert le travail de peintres spécialisés dans la conception d’affiches pour l’industrie du cinéma de Bollywood. Inspiré par ces affiches géantes et fasciné par leur langage pictural subversif, il s’est lancé dans une série d’installations monumentales.
Assortie bien souvent d’appareils électroniques et accompagnée du vocabulaire plastique spécifique à l’artiste, son oeuvre allie également la calligraphie indienne et les typographies des ateliers publicitaires de la région de Madras.

Publié à l’occasion de l’exposition de Johan Muyle à la Centrale for Contemporary Art à Bruxelles et dans le cadre du festival Europalia India, l’ouvrage Johan Muyle, Indian Studio est la première monographie d’envergure consacrée aux années indiennes de l’artiste.
Le livre offre une vue d’ensemble complète de son langage pictural baroque où se mêlent – avec nostalgie et humour – les expressions artistiques urbaines et populaires, orientales et occidentales les
plus diverses.

Bernard Marcelis est critique d’art.