L’artiste américain Keith Haring (1958-1990) manifesta une présence unique dans le New York des années 1980, jouant un rôle clé dans la contre-culture de sa génération et créant un style immédiatement reconnaissable.
Surtout célèbre pour ses motifs iconiques − chiens aboyeurs, bébés rampants et soucoupes volantes −, l’oeuvre de Haring possédait un contenu politique et était mue par un engagement militant. L’artiste s’est déployé en puisant dans divers héritages et influences, allant de l’expressionnisme abstrait au pop art, de la calligraphie japonaise aux travaux des graffeurs new-yorkais. Son style singulier, en apparence spontané, était traversé par les énergies de son époque, du voyage dans l’espace au hip-hop et aux jeux vidéo, ce qui lui permit de créer une oeuvre qui demeure aujourd’hui aussi importante qu’à ses premiers jours.

Cet ouvrage accompagne une exposition majeure de la Tate Liverpool, également présentée au Palais des Beaux-Arts, Bruxelles (BOZAR) et au Musée Folkwang de Essen, et réunit plus de cent reproductions en couleur. Il propose également trois textes originaux, ainsi qu’une chronologie exhaustive et illustrée de la vie et de l’oeuvre de Keith Haring.

Darren Phi est commissaire d’exposition, Tate Liverpool

Bozar, Brussel, 6 décembre 2019 – 19 avril 2020