L'architecture moderne à l'Expo 58

Pour un monde plus humain

S.l.d. de Rika Devos & Mil De Kooning

Actuellement indisponible

L’architecture moderne à l’Expo 58

49,95

Actuellement indisponible

Pages

352

Dimensions

28 x 25

Format

Relié

En co-édition avec

Dexia Bank

L’Expo 58 devait dresser le bilan d’un monde qui avait laissé la guerre derrière lui et jouait la carte d’une modernité pacifique. L’initiative fut pour l’État belge l’occasion rêvée d’attirer l’attention sur la prospérité de la Belgique d’après-guerre. L’exposition remporta un succès éclatant et influence aujourd’hui encore notre société sur bien des plans. En définitive, elle accueillit 42 millions de visiteurs, dont 80 % de l’ensemble des Belges. Au Heysel, ceux-ci firent connaissance avec un monde nouveau et découvrirent l’architecture nouvelle.

La diversité des pavillons de l’Expo reflétait les grands débats architecturaux de l’époque : les expérimentations de nouvelles constructions, nouvelles formes et nouveaux matériaux ; la popularisation de l’architecture moderne ; la tendance à accorder une place centrale à l’être humain, son corps et ses sensations ; le regain d’intérêt pour les confrontations avec des concepts architecturaux historiques ou des éléments issus de traditions constructives locales.

Pour un monde plus humain réunit dix-sept contributions consacrées à la fois au côté concret de l’architecture et aux divers aspects de la société d’après-guerre. Après l’Expo 58, la Belgique ne fut en effet “plus comme avant”. Cela se voyait surtout à travers la ville et l’architecture : immeubles-tours, nouveaux matériaux et techniques, formes gaies et dynamiques tel un cheval de Troie, l’Expo a introduit subrepticement l’architecture moderne dans le pays.

“En Belgique, rien ne fut plus comme avant après l”Expo. (…) L’exposition universelle fut comme une guerre pacifique. Son issue marqua définitivement le début d’une nouvelle époque, qui allait s’appeler l’ère de la consommation ; 1958 fut une année de rupture, un tremblement de terre, un séisme dans l”histoire belge.”
Eric De Kuyper, Grand Hotel Solitude

UGS : 42 Catégorie :