Considéré par ses contemporains comme l’un des plus grands peintres d’Italie, le Pérugin (vers 1450–1523) initia pendant les dernières décennies du xve siècle et les premières du xvie siècle une nouvelle manière de peindre. Son art cristallin, aux couleurs harmonieuses et aux lumières théâtrales, a suscité un très grand engouement, faisant de lui l’un des représentants majeurs de la Renaissance italienne.
Le présent livre permettra de mettre en lumière les apports essentiels du Pérugin et de ses contemporains à l’art et la culture de leur époque. Le Pérugin est le chef de file d’un courant artistique de portée internationale qui va se diffuser dans l’Europe tout entière, par l’intermédiaire du jeune Raphaël (1483–1520), dont les oeuvres rencontrent elles aussi un vif succès.

Vittoria Garibaldi est ancienne surintendante des biens historiques et
artistiques d’Ombrie.

Accompagne l’exposition éponyme au musée Jacquemart-André, Paris (12 septembre 2014 – 19 janvier 2015).