En s’attachant à représenter dans ses oeuvres le Paris de son temps, Édouard Manet (1832-1883) a pu y saisir la scène urbaine au dix-neuvième siècle, accordant à la vie moderne une légitimité en tant que sujet artistique. Son regard détaché, franc, et son traitement subversif tant de la peinture elle-même que du sujet ont choqué ses contemporains et ont fait de lui le père de la peinture moderne.
Ce remarquable ouvrage explore l’oeuvre de Manet en tant que portraitiste, aspect important mais souvent négligé de sa production, et couvre l’ensemble de la carrière du peintre. L’évolution stylistique de l’artiste y est envisagée de façon approfondie grâce aux contributions déminents spécialistes qui abordent l’influence des maîtres hollandais du dix-septième siècle, ou établissent des parallèles avec l’oeuvre de Renoir et des liens avec les débuts de la photographie. Somptueusement illustré par des peintures et des oeuvres sur papier, ainsi que des photographies de ses modèles, cette étude majeure apporte un nouvel éclairage sur ce peintre essentiel de la modernité.

Accompagne l’exposition éponyme au Royal Academy of Arts, Londres
26 janvier – 14 avril 2013 / Toledo Museum of Art, 4 octobre 2013 – 1 Janvier 2014