‘Tejas’, c’est-à-dire l’énergie créatrice, est un concept essentiel dans l’art et la religion de l’Inde. Ce mot sanskrit désigne le feu, l’un des cinq éléments classiques, mais il revêt également toute une série d’autres significations comme splendeur, éclat, brio, lumière, intensité du regard, force vitale, dignité, pouvoir magique ou influence spirituelle ou morale, majesté, gloire, autorité… Les auteurs du livre, Kapila Vatsyayan et Jan Van Alphen, s’intéressent aux multiples facettes de l’énergie cosmique en Inde. Tejas se retrouve dans tous les domaines : mythologie, philosophie, musique, littérature et arts plastiques indiens. Elle nourrit les grands mythes et les cycles de la création. Dans Tejas, nous suivons cette évolution, depuis le IIe siècle av. J.-C. jusqu’au XVe siècle de notre ère, principalement à travers des sculptures en bronze et en pierre.