D’origine néerlandaise, Thierry Bouts est sans doute né à Haarlem. C’est peu avant 1448 qu’il épouse Catharina vander Brugghen à Louvain. Son nom n’est pourtant mentionné qu’à partir de 1457 dans les archives de la Ville. Bourgeois aisé et artiste renommé en contact avec les cercles universitaires, Bouts se voit chargé d’importantes commandes officielles par le magistrat de Louvain. Sur ordre des autorités municipales, il réalise “La Justice de l’empereur Othon”, ainsi qu’un “Jugement dernier” aujourd’hui disparu. Pour l’église Saint-Pierre de Louvain, il peindra avant 1464 le triptyque de “La Dernière Scène”.

Les tableaux de Thierry Bouts constituent des chefs-d’oeuvre de la peinture gothique tardive de nos régions.