L’artiste sud-africain William Kentridge (né en 1955) s’est fait connaître par ses films d’animation en accéléré et ses installations, ainsi que par ses activités de metteur en scène d’opéra et de théâtre. Le présent ouvrage présente un ensemble exceptionnel d’oeuvres de Kentridge sélectionnées pour être exposées à l’hôpital Saint-Jean de Bruges – avec ses 800 ans d’âge, une des plus anciens complexes hospitaliers d’Europe – et centrées sur les thèmes du traumatisme, de la guérison et de la compassion. Le livre comporte une introduction de Margaret K. Koerner, suivie de plusieurs essais d’éminents spécialistes : Benjamin H.D. Buchloh considère la réception décalée faite par Kentridge de l’avant-garde historique dans une perspective d’exil ; Joseph Leo Koerner envisage le travail de l’artiste comme un processus personnel d’assimilation, dans lequel le passé est à la fois défigurement et rédemption ; et Harmon Siegel étudie l’approche de l’histoire du cinéma développée par Kentridge.

Bruges, Memling Museum, 21 octobre 2017 – 25 février 2018